Kimonos de jiu-jitsu Brésilien Reversible Brave Art


Poser une question (0)

CHF 199.95

Quantité

Taille 

Couleur 


Kimono de JJB réversible Brave Art blanc et bleu avec logo brodé

Composition : 100% Cotton

Genre: Unisex Logo: Typo Brave Art

Pantalon avec coupe ajustée

Adulte: A1, A2, A3, A4

Fabriqué au Pakistan

Disponible chez Official 12, Rue du Petit-Chêne 1003 Lausanne Suisse

En savoir plus

Nous sommes heureux de vous présenter le JJB Rev One. Pour notre premier Kimono de JJB nous avons décidé de faire un modèle réversible pour nous différencier des modèles que l’on trouve sur le marché. Les logos sont inspirés des Kanjis (calligraphie Nipponne) Le Keikogi souvent appelé Kimono qui est le vêtement traditionnel au Japon. Il est souvent confondu avec le judogi. Composée d’un pantalon et d’une veste 100 % Coton fermée par une ceinture avec une couleur spécifique suivant votre grade. Au départ, les couleurs de ceintures étaient uniquement noires et blanches, comme c’est encore le cas au Japon dans la plupart des écoles. Mais c'est en Angleterre que les couleurs se sont introduites vers 1920 par le Maître 8e Dan Gunji Koizumi (1885 - 1965). Et en France, elles ont été introduites vers 1936 par le Maître 10e Dan Mikinosuke Kawaishi (1899 - 1969). Les autres pays ont suivi peu après. D'autres arts-martiaux ont ensuite repris ce système de couleur pour leurs ceintures. En jujitsu brésilien, comme dans quasiment tous les sports de combat, il est obligatoire de commencer par la ceinture blanche pour ensuite passer à le bleu, à la violette, à le marron, et pour terminer avec la noire. La fédération française de judo, utilise le mot judogi dans leurs règlements. Le judogi est né depuis l’invention du Judo. Discipline dont Teddy Riner et David Douillet sont les pionniers. Son tissu de type Sashiko, souvent appelé grain de riz en France est une reprise du tissu utilisé pour les vestes du Kendo. La marque Japonaise KuSakura, guidée par le Kōdōkan (dojo fondé par Jigorō Kanō le créateur du Judo), a fait développer le judogi et est arrivé à une coupe telle qu’on la connaît aujourd’hui. En fonction des disciplines, le Kimono a une coupe différente. Ceux du Jujitsu Brésilien sont, par exemple, plus moulants que ceux du Judo. Les Gi's de JJB ont plus de liberté au niveau des couleurs est agrémentés de patchs. Ce qui n’existe pas chez les kimonos de Judo.
Vous êtes très sûrement en train d’hésiter entre un kimono blanc, bleu ou peut-être même noir. Heureusement, vous n’avez plus besoin de chercher, Brave Art vous propose quelque chose d’intéressant, son Kimono réversible. De couleur Blanc réversible en Bleu, Blanc réversible en Noir, Noir réversible en Bleu ou encore Rouge réversible en Noir, il y en a pour tous les goûts. Plus besoin d’acheter deux de couleurs différentes, vous aurez juste à le retourner pour retrouver du changement. Ou faites même un mixte des deux couleurs avec juste le dessous ou le dessus retournés. Le logo brave art est brodé sur la veste du kimono et sur le pantalon. La coupe des pantalons brave art a été ajustée pour pas qu’ils aillent un effet patte d’éléphants.
La taille A1 est pour les personnes mesurant moins de 175 cm, le A2 pour ceux qui mesure entre 175 et 185 cm, A3 pour ceux qui mesurent entre 185 et 195 cm et A4 pour les plus grands. Constitué uniquement de coton, le tissu du Kimono est assez épais et ses coutures son renforcé pour résister à la traction de votre adversaire tout en permettant des mouvements souples et flexibles. Vous pourrez passer facilement le mata leão, une sorte de guillotine pour compresser la carotide. En hommage à Masahiko Kimura la technique du ude-garami renversé est depuis lors considérée comme la prise de Kimura. Le ude-garami est une clé de coude qui fonctionne avec le bras et plié. Vous l’avez compris, ce kimono allie très bien le confort et la résistance.

Question (0)

Pas de questions pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poser une question. Login